Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexion

Rallye Pays-Viganais 2015

Les infos rallye 9 octobre 2015

Rallye Pays-Viganais 2015

Encore une fois le rallye Pays-Viganais a réuni de bons pilotes, mais le nombre d’engagés était faible. Avec 111 engagés pour cette 14ème édition, le nombre de partants baisse au fil des années, ils étaient 124 l’an dernier. Qu’à cela ne tienne, la qualité etquand même présente avec des pilotes comme Yannick Vivens, le vainqueur sortant, Steve André qui avec son nouveau moteur ne cesse de progresser, Jean-Paul Guedj, Julien Monteil, Geoffrey Burnens ou encore Benjamin Clémençon. Tous ces pilotes ne sont pas là pour enfiler des perles, tous affûtés comme jamais pour l’ultime épreuve avant de la trêve estivale.

La première étape 2015 ne change pas, 4 spéciales sont au programme avec 2 fois St. Martial-Peyregrosse et Peyregrosse-Mandagout. Seule la deuxième journée de course est un peu remaniée suite à un souci sur une route, les concurrents feront Mars-Arrigas, la spéciale bien connue des Cévennes et du “feu rallye des Garrigues”. Dès le premier chrono, Yannick Vivens prouve qu’il a bien envie de garder son titre, il signe un 6’19”9 reléguant Steve André, son second à 3,5” et Geoffrey Burnens à 8,1”. Derrière, Jean-Paul Guedj et Jean-Yves Anthérieu se partagent les accessits à 10 et 14 secondes du premier. Nicolas Liron, Benjamin Clémençon ou encore Julien Monteil et Patrick Benne sont les autres hommes forts de ce premier chrono. On retrouve le tiercé de la première spéciale dans le chrono suivant, Yannick Vivens conforte son avance sur Steve André qui passe maintenant à 8,1”. Même s’il signe le quatrième temps, Geoffrey Burnens garde sa troisième place provisoire, alors que Guedj et Liron se disputent encore les quatre et cinquième places. Pour le troisième chrono, on prend les mêmes et l’on recommence. C’est toujours Yannick Vivens qui signe le scratch dans cette spéciale devançant encore une fois Steve André et Geoffrey Burnens, très en forme. Liron, Guedj, Anthérieu suivent dans cet ordre dans ce chrono. À noter les bons débuts de course de Marc Descouens qui pointe à la dixième place, alors que Florian Delay et Alexis Frontier sont en tête de leur classe respective, N2 & N3, ils pointent dans les 25 premiers après les trois premières spéciales. La dernière ‘ES’ viendra stopper net le combat entre Vivens et André, ce dernier est sort de la route pour le compte. C’est Geoffrey Burnens qui pointe en deuxième position au soir de la première étape devant Nicolas Liron et Jean-Paul Guedj, mais Vivens semble encore une fois bien partie pour l’emporter sur ses terres, même s’il est vrai qu’il reste encore 8 spéciales pour confirmer et que l’on sait qu’un rallye n’est jamais terminé avant le podium d’arrivé. 88 pilotes sont encore en course pour parcourir les 87 km de chronos restants. Dès le premier chrono, Geoffrey Burnens est en forme et signe le scratch devant son “maître” Vivens, mais seulement 3 dixième séparent les pilotes. Troisième, Nicolas Liron est pour sa part à 7,0” dans cette spéciale, il est toujours sur le podium provisoire. Le festival Vivens reprend dans Mars-Arrigas, il signe un nouveau scratch avec 2,8” d’avance sur Burnens et 13,1 sur Jean-Yves Anthérieu. Le classement général ne change pas, et même si les pilotes essayent de se rapprocher de Vivens, celui-ci va enfoncer le clou dans Alzon où il colle 13,00” à Guedj et 14,0 à Burnens, celui-ci reste bien installé à la place de dauphin ou il possède 40” d’avance sur Liron le troisième. La suivante qui entame le deuxième tour va se disputer sous un orage qui n’épargnera pas les premiers. C’est Morgan Dupuy et Marco Ferrari qui s’illustrent dans celle-ci suivit de Franck Grandordy qui est en tête du groupe N. À noter que Geoffrey Burnens a dû renoncer dans cette spéciale (moteur) dommage, il réalisait une course parfaite jusque-là. Tout rentre dans l’ordre dans Mars-Arrigas (2), Jean-Yves Anthérieu y signe le scratch devant Vivens et Liron. L’écart va ce creuser encore un peu plus dans la 10, Yannick Vivens ne laissera plus aucune ‘ES’ à ses adversaires du week-end. Il gagne avec 2’07”9 d’avance sur Nicolas Liron et 2’37”5 sur Anthérieu. Benjamin Clémençon bien revenu sur la fin passe Jean-Paul Guedj qui finit cinquième. Patrick Benne (DS3 R3), Nicolas Pougnant (Twingo R2) 1er en R2, Stéphan Vole (C2 R2), Sébastien Causse (Clio R3) et Franck Grandordy (Mégane RS) 1er N4 sont dans les dix premiers. À noter les belles “perfs” de Kenny Rocher (Clio RS) 1er en N3, de Florian Delay qui gagne la N2 avec de beaux temps en prime. Ils seront 57 concurrents à rejoindre l’arrivée au Vigan d’un rallye encore une fois très difficile avec la chaleur, les orages et ce parcours très exigeant tracé au coeur de nos belles routes cévenoles.

Les classes du GA :

En A8 2p-1cl : Christian Port hérite de la victoire après l’abandon de Gérard Satamaria.

En A7s 2p-1cl : Nicolas Liron aura bataillé, mais il s’incline face à Vivens, il n’a pas à rougir, il s’impose au groupe A et à la classe. À noter l’abandon d’Olivier Constanty.

En A7 8p-5cl : C’est Frédéric Faure qui gagne devant Jean-François Pérez et plus loin, Michaël André. Jean Pierre Nègre est quatrième, alors que Yoan Verdelhan tient la cinquième place.

En A6k 3p-1cl : Benjamin Clémençon au-dessus du lot finit à la 4ème place finale, il sera le seul à rejoindre l’arrivée dans cette classe, Jérémie Turco et Patrice Pétrarca abandonnent.

En A6 2p-1cl : Seul Marco Ferrari verra l’arrivée après une belle course, il est 22ème au général. À noter l’abandon d’Yvan Salinas.

En A5 3p-1cl : Ludovic Malhautier passe au travers des problèmes et s’impose, avec une 54ème place finale. Il sera seul à l’arrivée puisque Alexandre Lefèvre et Loïck Paitre ne verront pas l’arrivée.

Les classes du GR :

En R3 & R3C 10p-7cl : C’est Jean-Yves Anthérieu qui s’impose dans cette classe, il devance Jean-Paul Guedj qui à vue sa première place lui échapper le dimanche. Sébastien Causse contient Gaëtan Olmi pour la troisième place, Hervé Saquer et Laurent Leygue ferment la marche des 7 classés.

En R3T 3p-1cl : Patrick Benne ne fait pas dans la demi-mesure, il gagne la classe R3T, il est 3ème R3 confondu. À noter les abandons de Michel Abinal et de Dorian Nicolas.

En R2 8p-8cl : Nicolas Pougnant n’a laissé que des miettes à ses adversaires et gagne avec 17,5” d’avance sur Stéphan Volle et Gauthier Périer qui roule à distance. Gary Tête contient Olivier Goudin, Dorian Lombard, Charlie Amalric et Sylvain Canut qui rentrent dans cet ordre avec de belles places à la clé.

Les classes du GN :

En N4 5p-4cl : Franck Grandordy réalise une belle course qui le mène à la 10ème place finale. Il s’impose en N4 très loin devant Jean-Baptiste Baldini et Yann Bourgeon pour le podium. Quatrième Ludovic Colette aura eu plus de chance que Jacky Dagnac-Lagrange qui est contraint à l’abandon dans la 4ème ‘ES’.

En N3 8p-7cl : Dommage pour Alexis Frontier, il se fait piéger par un “aquaplaning” dans la 4, il était en tête à ce moment-là. C’est Kenny Rocher plus régulier qui gagne face à Sylvain Rouquette et Romain Guyot qui monte sur la dernière marche du podium. Julien Bort, Laurent Escudier, Romain Dutu et Caroline Potier rejoindront l’arrivée.

En N2 5p-2cl : Très belle course de Florian Delay, le vainqueur et de Morgan Dupuy, ils seront les seuls à voir l’arrivée.

En N2s 2p-1cl : Victoire d’Emmanuelle Dechy-Seguin, alors que Jordi Lopez abandonne.

En N1 3p-0cl : Comme Christophe Marquier, Bastien Leborne et Pierre Faure ne verront pas l’arrivée de cette épreuve.

Les classes du GF2000 :

En F2/14 19p-9cl : Rien à dire sur la course de Yannick Vivens, magistrale. Pascal Janel hérite de la deuxième place après l’abandon de Burnens, alors que Guillaume Jeanne grimpe sur le podium. Thierry Tondut est 4ème, alors que Gérald Carmille finit à la 5ème place. Thierry Brunet ou encore Raymond Thion rejoignent l’arrivée dans cet ordre.

En F2/13 13p-6cl : Patrick Mila est passé en GF2000 l’an dernier, bien lui en a prit puisqu’il s’impose pour la première fois dans cette classe. Franck Castelbou est deuxième à 1’36” et Fabien Reilhan monte sur troisième marche. Cédric Roëckel, Julien Reuilles et Laurent Gervais suivent et rentrent à bon port.

En F2/12 4p-1cl : Seul Nathanael Donzel rentre et gagne, Gaël Tribouillois, Roger Merle et Guillaume Rizo pourtant bien parti abandonne.

En F2/11 1p-1cl : Que dire de plus que c’est logiquement Thierry Padilla qui gagne.

La classe du G GT :

Les GT10 1p-1cl : Avec plus de réussite qu’en début de saison, Thomas Rizo impose sa BMW 135i dans le groupe et la classe.

ventagom 2015 ©

    

1158 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Annonces partenaires

  • Rallye Régional Carbardès 2015

    par sur 13 octobre 2015 - 0 Commentaires

    Rallye Régional Carbardès 2015 les 10 & 11 octobre 2015 Avec 119 engagés et 110 partant l’équipe organisatrice emmenée par Alain Coste peut être fier du travail accompli. Beaucoup d’organisateurs aimeraient bien avoir cette liste là. Certes ce n’est pas les 150 engagés du Camisards, mais le parcours, le timing,

  • Photos Rallye Fenouillèdes 2015

    par sur 27 novembre 2015 - 0 Commentaires

    Photos Rallye Fenouillèdes 2015 Retrouvez sur cet article, les photos rallye du Fenouillèdes 2015 de l’équipe ventagom. Pour voir les temps et le résultat final cliquez ici

  • Rallye Pays-Viganais 2015

    par sur 9 octobre 2015 - 0 Commentaires

    Rallye Pays-Viganais 2015 Encore une fois le rallye Pays-Viganais a réuni de bons pilotes, mais le nombre d’engagés était faible. Avec 111 engagés pour cette 14ème édition, le nombre de partants baisse au fil des années, ils étaient 124 l’an dernier. Qu’à cela ne tienne, la qualité et

  • Présentation VAR / 208 Rally-cup !

    par sur 26 novembre 2015 - 0 Commentaires

    Présentation Var / 208 Rally-cup ! Communiqué de presse avant le rallye du VAR de Peugeot-Sport © La troisième saison de la 208 RALLY CUP arrive à son terme à l’occasion du 61ème Rallye du Var. Ce dernier rendez-vous de l’année n’est à rater sous aucun prétexte, puisque vingt 208 R2 vont s’affronter, dont onze dans le cadre […]

  • Course de Côte de Quillan 2015

    par sur 9 octobre 2015 - 0 Commentaires

    Course de Côte de Quillan 2015 La 30ème édition s’est vue offrir l’inscription dans le tout nouveau championnat de France de deuxième division. L’ASA Corbières voit ainsi ses efforts récompensés et même si quelques habitués de la spécialité brillaient par leur absence le spectacle offert a été à la hauteur de l’évènement.

Les annonces à la UNE

Publicités professionnels

Annonces partenaires ou pro

  • Ad 1
  • Ad 2
  • Ad 3
  • Ad 4